Tracking pixel
Agroscope recherche un/e:

Collaborateur/trice scientifique en malherbologie

80 - 100% / 1260 Nyon VD
Une bonne alimentation, un environnement sain
Les défis de la malherbologie sont de rapidement développer des alternatives au désherbage chimique. Dans un cadre de réduction de matières actives disponibles, de développement de résistances aux herbicides et d'une forte pression sociale pour la réduction de pesticides en agriculture il est urgent de développer de nouvelles méthodes innovantes pour contrôler les adventices en grandes cultures.
Pour répondre à ces défis, le domaine stratégique de recherche « Systèmes de production plantes », constitué de sept groupes de recherche, contribue au développement d'alternatives à l'usage de pesticides.

Le groupe « Malherbologie grandes cultures » se focalise sur le développement et l'évaluation des méthodes alternatives au désherbage chimique dans un approche système. Nous avons besoin de votre créativité ainsi que de vos compétences scientifiques pour faire avancer la recherche dans ce domaine.

Vos tâches

  • Diriger les recherches (conception, planification, réalisation et analyse) sur des nouvelles méthodes (alternatives, innovantes et non-chimiques) de lutte durable contre les adventices en grandes cultures (avec un accent sur les betteraves) et sur des expérimentations "système de culture".
  • Créer et mettre en place des nouveaux modèles mathématiques de modélisation de la dynamique de la flore adventice dans le cadre de système de cultures innovants.
  • Créer des codes, outils statistiques et applications facilitant l'accès à l'analyse de données statistiques complexes de populations d'adventices au champ.
  • Superviser et conseiller pour l'analyse statistique d'autres projets du groupe.
  • Acquérir et piloter des projets de recherche financés par des tiers
  • Assurer les relations avec la pratique et les instances publiques.
  • Publier des articles scientifiques et des articles de vulgarisation dans des revues nationales et internationales, présenter des résultats lors de conférences.
 

Votre profil

  • Diplôme d'études universitaires en agronomie (UNI ou EPF) ou en biologie végétale avec doctorat et bons antécédents scientifiques dans le champ de recherche
  • Excellente connaissances des analyses statistiques et du logiciel R
  • Bonnes connaissance en agronomie et botanique/malherbologie
  • Expérience de pilotage de projets de recherche d'envergure, nationaux ou internationaux
  • Esprit d'équipe et bonne aptitude à la communication au sein du groupe et avec la production
  • Réseau professionnel et scientifique dans le domaine de la malherbologie un atout
  • Bonnes connaissances des conditions-cadres de l'agriculture suisse un atout
  • Bonnes connaissances de l'allemand et de l'anglais (la langue de travail est le français)

Informations complémentaires


Si vous avez envie de relever ce défi et que vous répondez au profil requis, n'hésitez pas à nous envoyer votre candidature en ligne jusqu'au 30 juin 2021 (www.stelle.admin.ch, no. réf. : 45903). Nous ne prenons pas en considération les offres d'agences de placement.

Nous avons éveillé votre curiosité et vous désirez avoir davantage d'informations sur ce poste ? Judith Wirth, responsable du groupe « Malherbologie grandes cultures», tél. +41 (0)79 432 60 71 se tient à votre disposition.

Entrée en fonction : 01.09.2021 ou à convenir
Numéro de référence: 45903

Intéressée?

Souhaitez-vous postuler pour ce poste ? Dans ce cas, envoyez-vous l'annonce par e-mail et postulez depuis votre domicile.

À propos de nous


Agroscope est le centre de compétences de la Confédération pour la recherche dans les domaines de l'agriculture et de la filière alimentaire. Les chercheurs-euses exercent leurs activités sur divers sites en Suisse. Le siège principal se trouve à Berne-Liebefeld. Agroscope est rattaché au Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR.

Nous vous proposons une activité diversifiée dans un domaine de travail intéressant ainsi qu'une mise au courant approfondie. Une infrastructure de recherche moderne, des horaires de travail flexibles et de bonnes prestations sociales sont d'autres atouts de ce poste.
L'administration fédérale est attentive aux différents parcours de vie et besoins de ses collaboratrices et collaborateurs et en favorise la diversité. Elle accorde la plus haute priorité à l'égalité de traitement.